Shadow House, tome 1 : La Rencontre

30 mars 2017


Le manoir Larkspur.
Ils sont tous venus y chercher quelque chose.

Pour Poppy, une famille.
Pour Azuma, un pensionnat.
Pour Marcus, une école de musique.
Pour les jumeaux Dash et Dylan, un plateau de tournage.

Mais rien de tout cela ne les attendait.
Le manoir Larkspur n’est pas la maison de leurs rêves.
C’est la prison où leurs pires cauchemars deviennent réalité.

ENTRE DANS
LA MAISON DES OMBRES…
SI TU L’OSES.



• • • • •
Shadow House, tome 1 : La Rencontre de Dan Poblocki
Titre original : The Gathering
Traduit par Christophe Rosson
Editions Hachette, 2017 - 224 pages - 15,90


✖ : /

 : Un vrai bon récit frissonnant !
Cinq personnages qui se partagent l'affiche.
Du mystère, des découvertes, du danger, des frissons.


Merci aux éditions Hachette pour cet envoi. Shadow House m'a tout de suite tenté, car il est rare que je lise des livres qui font peur, alors que j'aime cela. Et, même s'il est conseillé dès 10 ans, j'ai eu mon lot de frissons ! D'ailleurs, si je l'avais lu aussi jeune, je n'aurai sans doute pas fermée l’œil pendant plusieurs nuits...

Le début du livre nous présente, tour à tour, chaque personnage. Les cinq jeunes adolescents que nous allons suivre. Ils ont tous vécu des choses bizarres et surnaturelles, que les gens autour d'eux ne comprennent pas. Ils sont tous un peu solitaires. Pour des raisons différentes, ils vont se retrouver au manoir Larkspur. Un pense que c'est une école de musique, une autre croit qu'elle va retrouver sa tante, etc. Étrange ! Et, que dire lorsqu'ils rencontrent de mystérieux enfants masqués rodant dans les couloirs de cette maison dont les murs semblent changer d'apparence...

L'exploration du manoir par petits groupes va être propice à quelques révélations sur le passé et les sentiments des personnages. Ils vont essayer de découvrir la raison de leur présence ici. Pourquoi les avoir fait venir, que se passe-t-il réellement dans cette demeure, que veulent ses adolescents masqués ? Poppy est sans doute celle à laquelle je me suis le plus attaché. Probablement, car c'est la première qui nous est présentée. Et, Azuma, celle que j'ai le moins cerné, même si son histoire est touchante. L'ambiance est à la hauteur de la couverture. Le danger se ressent, le pressentiment qu'ils ne sont pas au bout de leur peine. Bref, comme je le dis plus haut, pour moi, les frissons étaient au rendez-vous !


En quelques mots...
Maison hantée | Mystère | Passé | Présent  | Surnaturel

Opération Pantalon

29 mars 2017

L'uniforme, oui ! La jupe, non ! Liberté, égalité, pantalon !

Liv (ne l'appelez pas Olivia, il déteste ça) sait depuis toujours qu'il est un garçon et non une fille, mais le règlement très strict de son collège en matière d'uniforme lui interdit de porter un pantalon. Il lui faudra donc porter des jupes.

Commence alors l'Opération Pantalon. La seule manière pour Liv d'obtenir ce qu'il veut, c'est de mener la bataille lui-même. Et il ne compte pas seulement changer les règles : il veut changer sa vie, un combat loin d'être gagné d'avance !

Un roman bourré d'humour, de tendresse et d'amour inconditionnel.

• • • • •
Opération Pantalon de Cat Clarke
Titre original : The Pants Project
Traduit par Cécile Ardilly
Editions Robert Laffont (R), 2017 - ebook - 9,99


✖ : La première de couverture... Pas fan du orange.

 : Les sujets abordés le sont de façon accessibles pour un jeune public.
Les différents plans de Liv pour défendre ses convictions.
La conclusion.


Merci aux éditions Robert Laffont et à NetGalley pour cette lecture. Même si la couverture correspond à l'histoire, ce n'est clairement pas grâce à elle que j'ai eu envie de lire ce Cat Clarke. Ce orange n'est pas à mon goût (et le bleu de la VO non plus d'ailleurs). Bref, c'est la chronique de Mylène, du blog Les lectures de Mylène, qui m'a poussé à le découvrir.

L'histoire se déroule dans un collège et est donc à la portée des plus jeunes (peut-être pas avant 10-12 ans quand même). Un récit qui leur fera se poser des questions et voir certaines choses différemment. Avec un peu plus de recul ou de réflexion. Ce qui peut également être le cas pour des moins jeunes, c'est certain. Cat Clarke arrive à bien expliquer le ressenti de Liv, comment il voit les choses sur son identité sexuelle, cela avec des mots simples et compréhensibles.
"Si Jade me traitait comme ça juste parce que j'avais deux mères, alors qu'allait-elle me faire subir quand elle découvrirait la vérité à mon sujet ?"
De cette auteure, Opération Pantalon est le troisième roman que je lis et probablement celui qui me marquera le plus longtemps. Liv est très jeune, onze ans, et sa détermination est pourtant déjà très grande. Il sait qui il est... Ne reste plus qu'à le faire comprendre aux autres. Mais, de peur de décevoir ses mères et de la réaction de ses camarades qui le trouvent déjà bizarre, Liv garde son Secret pour lui. En attendant, pour se sentir au moins un peu mieux à l'école, il va essayer de faire changer le réglementent sur le code vestimentaire obligeant les filles à porter des jupes...
"En vrai, on n'en a pas rien à faire. Bien sûr que ça nous atteint. Et ça fait mal d'entendre les gens dire ces choses sur vous. Mais avec le temps, la douleur se transforme. Au début, ça brûle et ça transperce, comme si on vous plantait un poignard en plein coeur. Et puis à force d'entendre les mêmes insultes encore et encore, la douleur se mue en une sorte de souffrance sourde et palpitante - comme une rage de dent. Une douleur en arrière-plan qu'on arrive à ignorer plusieurs minutes d'affilée, sauf quand on est allongé dans son lit la nuit, et qu'on ne parvient pas à trouver le sommeil. C'est là que ça fait vraiment mal."
Dans la lignée de Celle dont j'ai toujours rêvé de Meredith Russo et George de Alex Gino (deux romans que je compte bien lire) Opération Pantalon ouvre la discussion, la compréhension et l'acceptation de la transsexualité, qui est encore un sujet trop peu évoqué dans la littérature. Liv est un personnage que j'ai adoré, pour ses convictions, ses coups de colère et son envie de protéger sa famille, ses bons et ses moins bons côtés. Il évolue dans un monde dans lequel il n'est pas certain d'être accepté tel qu'il est. Un monde dans lequel il serait facile de faire des raccourcis sur sa transsexualité et sa vie de famille avec deux mamans. Un monde où son amie d'enfance lui tourne le dos pour se rapprocher des filles populaires. Chapeau bas à l'auteure, d'avoir su parler d'homoparentalité, de transsexualité, de harcèlement scolaire, etc. en gardant un vocabulaire et une approche compréhensible pour les plus jeunes !


En quelques mots...
Famille homoparentale | Entrée au collège | Harcèlement | Transsexualité | Amitié | Combat | Humour

Le piège de l'innocence

28 mars 2017



Il voulait l’aider, il se retrouve accusé...

Vic Howard a toujours été transparent, ignoré de tous, même de sa propre mère. Un soir, alors qu’il s’ennuie à une fête, il remarque que Callie, une fille de son lycée, a beaucoup trop bu. Il décide de lui venir en aide.

Au matin, la police sonne chez Vic : Callie a été violée, il est le principal suspect. Du jour au lendemain, il est le centre de l’attention, tous le considèrent coupable. Sauf Autumn, la meilleure amie de la victime, qui compte bien s’allier à Vic pour découvrir une vérité que tout le monde préfère taire.

• • • • •
Le piège de l'innocence de Kelley York
Titre original : Modern Monsters
Traduit par Laurence Richard
Editions Pocket Jeunesse, 2016 - 336 pages - 17,50


✖ : Trop peu de passages avec Callie.

 : Le sujet abordé, du point de vue de l'accusé (à tort).
Un récit à la première personne du singulier.
Les personnages ; Vic et Autumn.


Un roman qui me tentait depuis les premiers avis parus sur la blogo. Et, c'est grâce à un concours chez Lecture en Blog que j'ai eu l'occasion de le recevoir. Merci à toi :) Le résumé enjolive un peu les choses. En aucun cas, Autumn croit en l'innocence de Vic dès le début. Elle met un bout de temps à lui laisser le bénéfice du doute, avant d'enquêter finalement à ses côtés. Ce qui est, en définitive, bien plus réaliste comme cela. Après tout, sa meilleure amie s'est fait violer et la dernière personne qu'elle dit avoir vue est Vic. Il aurait été bizarre qu'Autumn ne le croie pas coupable.
"J'aimerais être en colère après elle, mais cela m'est impossible. Je ne suis pas à sa place. J'ignore ce par quoi elle est passée ces derniers jours, ou ce par quoi elle passe encore. Pas une seconde, je ne pense qu'elle a agi par malveillance. Et oui, sa décision me poursuivra jusqu'à ce qu'ils retrouvent le vrai coupable. Mais Callie Wheeler, elle, restera marquée à vie." - Vic
Bien que l'histoire ne soit pas très surprenante - avec un coupable qui est celui que j'ai soupçonné pratiquement depuis le début - Le piège de l'innocence se démarque grâce à ses personnages. Nous sommes plongés dans la vie de Vic, avec un récit à la première personne, qui nous permet de mieux cerner cet adolescent pas comme les autres. Dans l'ombre de son meilleur ami, bégayant et quasi invisible aux yeux de sa mère, mais aussi angoissé, gentil et empathique. Un personnage que nous ne voyons pas tous les jours ! Sur cette lancée, Autumn est également très intéressante. La jeune fille peut se montrer dure et déterminée, tout en étant touchante par ses gestes et sentiments envers sa meilleure amie, Callie, et son potentiel violeur, Vic. Concernant l'histoire, comme dit plus haut, l'identité du coupable ne m'a pas surprise. Ce qui ne m'a pas empêché d’apprécier suivre l'enquête menée pour le confronter. Et, même si j'ai aimé en savoir plus sur la vie personnelle de Vic, j'aurai aimé quelques passages supplémentaires concernant Callie et ce qu'elle vit. Ce dernier point est finalement le seul bémol que je retiendrai. Autrement, je n'hésiterai certainement pas à lire d'autres titres de l'auteure. Que ce soit Sous la même étoile, déjà paru chez PKJ ou La rencontre du dernier espoir qui sort en avril. Kelley York a l'air de s'attaquer à des sujets difficiles et j'aime la manière dont elle l'a fait avec ce livre-ci.
"- Ce n'est pas parce qu'une personne vit quelque chose de douloureux que ce que tu traverses est moins légitime." - Autumn

En quelques mots...
Lycée | Fête | Viol | Enquête

C'est lundi, que lisez-vous ? (246)

27 mars 2017

Ce RDV du lundi a été commencé par Mallou et les participants sont répertoriés chez Galleane.
On répond chaque lundi à trois petites questions.


La semaine passée, j'ai lu...

    

Cerise Griotte de Benjamin Lacombe est un bel album illustré. Mignon, doux et touchant. La dernière réunion des filles de la station-service de  Fannie Flagg est une excellente lecture qui met en avant les femmes et nous fait (re)découvrir un de leurs rôles durant la Seconde Guerre mondiale. La Belle et la Bête – Histoire éternelle de Jennifer Donnelly est une revisite de conte qui ne m'a que moyennement convaincu. La magie fonctionne bien, mais le caractère des personnages clochent et il y a des longueurs. Mystères à Londres, tome 1 : Le voleur du british museum de Alain Surget est un premier tome très sympathique où nous retrouvons les personnages de Mystères dans les Highlands. Enfin, Coeur de flammes, tome 3 : Les terres sacrées de Iman Eyitayo est une suite de saga prenante. En attendant le tome final, nous en apprenons plus sur le passé de certains personnages.


---------------------------------


En ce moment, je lis…


Il voulait l’aider, il se retrouve accusé.

Vic Howard a toujours été transparent, ignoré de tous, même de sa propre mère. Un soir, alors qu’il s’ennuie à une fête, il remarque que Callie, une fille de son lycée, a beaucoup trop bu. Il décide de lui venir en aide.

Au matin, la police sonne chez Vic : Callie a été violée, il est le principal suspect. Du jour au lendemain, il est le centre de l’attention, tous le considèrent coupable. Sauf Autumn, la meilleure amie de la victime, qui compte bien s’allier à Vic pour découvrir une vérité que tout le monde préfère taire.



Un livre qui me tente depuis sa sortie !



---------------------------------

Ensuite, je pense lire…



Et vous, que lisez-vous ?

Coeur de flammes, tome 3 : Les terres sacrées

26 mars 2017

Risque de spoiler, si vous n'avez pas lu les tomes précédents.

Des ultimatums, des rencontres et des révélations viennent chambouler la vie de nos héros.

À Goran, la tension est à son comble quant à la prochaine décision du roi : la paix est de nouveau menacée.

Du côté des rebelles, la recherche d’un certain parchemin pourrait permettre d’enfin débusquer le Régisseur et peut-être libérer Iriah de son terrible joug. Seulement, ce dernier restera-t-il de marbre face à la potentielle menace ?

Le monde d’Iriah n’a pas fini de vous délivrer ses secrets...


• • • • •
Coeur de flammes, tome 3 : Les terres sacrées de Iman Eyitayo
Editions Plumes Solidaires, 2017 - 406 pages - 16,90€
Fait partie de la saga Coeur de flammes : tome 0.5 - tome 1 - tome 2


✖ : Les prémices d'un triangle amoureux.

 : Glossaire et résumés des tomes précédents.
Des personnages complexes, surprenants et attachants.
En apprendre plus sur Siruth, personnage mis en avant.
Des révélations, une rébellion, etc.


La fantasy et moi, nous avons mis du temps à nous apprivoiser. Grâce à des sagas comme Le Seigneur des anneauxLe Dernier Royaume et Cœur de flammes, j'ai appris à apprécier ces combats et complots, à mieux comprendre l'engouement pour ces univers. C'est donc avec impatience et plaisir que j'attends chaque nouveau tome de Cœur de flammes ! Surtout que, Iman, l'auteure, est très sympathique. Forcément, ça joue dans l'envie de découvrir ses livres :)

Pour commencer, j'ai apprécié la présence du glossaire, au début, ainsi que celle des résumés des tomes précédents. De quoi bien se remettre les personnages et les différentes aventures en tête. Ensuite, je me suis moi-même surprise à ne plus pouvoir lâcher le livre. Au fil des tomes, l'histoire est de plus en plus addictive. Les personnages se dévoilent davantage et l'envie de savoir comment cela va évoluer pour eux se fait donc plus grande. Beth étant un personnage que j'apprécie beaucoup, j'aurai aimé la voir plus présente. Même si, je ne regrette pas ceux mis en avant dans ce troisième tome. En apprendre plus sur Siruth permet de mieux cerner ce personnage qui était depuis le début très mystérieux. Dans l'ensemble, les protagonistes sont intéressants, car ils se révèlent être complexes et surprenants.

Des alliances se créaient et des révélations nous sont faites. Ajoutez à cela des personnages qui essaient de se dépatouiller au mieux, en ayant pour objectif de vaincre le Régisseur, sans avoir encore toutes les cartes en mains. Nous assistons aux recherches pour trouver les Terres Sacrées et cela ne se fera pas sans pertes et fracas. En plus de cette rébellion, chacun se pose des questions sur ses sentiments et sur la raison de son investissement dans cette quête dangereuse. Et, un triangle amoureux devient de plus en plus évident... Un point avec lequel j'ai du mal, même si, merci Iman, rien n'est forcé et l'histoire est loin de ne tourner qu'autour de ça. Des parts d'ombre sur certains personnages nous promettent encore de belles révélations et le combat final promet déjà du lourd, car le méchant semble être à la hauteur de sa réputation ! La sortie du tome 4 (dernier de la saga) étant prévue pour 2018, il n'y a plus qu'à patienter...


En quelques mots...
Rébellion | Gémellité | Magie | Alliance | Révélations